Blues corner.

Pour les Blablateuses et Blablateurs.

Modérateur : Modérateurs

Nestorinx
Messages : 1010
Enregistré le : jeudi 06 avril 2006, 08h46
Localisation : Fougères

Re: Blues corner.

Messagepar Nestorinx » samedi 15 septembre 2018, 18h37

Merci à toi Droopy, même age pour mon beau papa, ça fait jeune.

Faut que j'annonce ça a mes enfants mainetnant...
C'est le sien qui touche qui paye

Avatar de l’utilisateur
madboy
buvette
Messages : 20656
Enregistré le : mercredi 26 avril 2006, 12h32
Localisation : Là.

Re: Blues corner.

Messagepar madboy » dimanche 16 septembre 2018, 09h37

Mon père c'était à 57 ans. Quand je vois le nombre de gens qui tombent dans ces âges là, je me demande comment on nous fait croire que l'espérance de vie grandit...
“Il n’y a ni justice ni liberté possibles lorsque l’argent est toujours roi.”
[Albert Camus]

Nestorinx
Messages : 1010
Enregistré le : jeudi 06 avril 2006, 08h46
Localisation : Fougères

Re: Blues corner.

Messagepar Nestorinx » dimanche 16 septembre 2018, 10h24

Le stade a perdu cette nuit un de ses plus fervent supporter

Merci pour tout beau papa
C'est le sien qui touche qui paye

Nestorinx
Messages : 1010
Enregistré le : jeudi 06 avril 2006, 08h46
Localisation : Fougères

Re: Blues corner.

Messagepar Nestorinx » dimanche 16 septembre 2018, 10h40

madboy a écrit :Mon père c'était à 57 ans. Quand je vois le nombre de gens qui tombent dans ces âges là, je me demande comment on nous fait croire que l'espérance de vie grandit...


Ils font "survivre" ( le mot n'est pas trop fort dans certains cas ) les personnes agées en EHPAD et-ou hopital, ça biaise les statistiques
C'est le sien qui touche qui paye

Avatar de l’utilisateur
droopy
Dark hmpf
Messages : 32638
Enregistré le : lundi 13 mars 2006, 10h39
Localisation : Luxembourg, hélas.

Re: Blues corner.

Messagepar droopy » dimanche 16 septembre 2018, 17h13

Oui, mon père était dans ce cas, AVC sévère début 2004, "survivant" jusque fin 2013. Idem pour ma mère, partageant sa chambre dès mai 2004, tenant jusqu'à mai 2014. Certes, déjà âgés au moment de leur entrée, mais quelle fin de vie... "longue", mais sans ressort, sans vie, en souffrance, et les médocs pour les faire "flotter" dans un calme apparent.
"Proverbe borgne : Il faut être deux pour loucher." - R.Dubillard -

Nestorinx
Messages : 1010
Enregistré le : jeudi 06 avril 2006, 08h46
Localisation : Fougères

Re: Blues corner.

Messagepar Nestorinx » dimanche 16 septembre 2018, 18h56

C'est clair que ce n'est pas une solution. On a pas envie de voir partir ses proches, mais les faire maintenir artificiellement en vie côute que côute, je ne suis vraiment pas dans cette démarche.
C'est un vaste débat que la fin de vie
C'est le sien qui touche qui paye

Avatar de l’utilisateur
Beruberu
Buffalo Bide
Messages : 13647
Enregistré le : samedi 18 mars 2006, 14h35
Localisation : Trop loin ...

Re: Blues corner.

Messagepar Beruberu » dimanche 16 septembre 2018, 19h51

Sincères pensées pour toi et tes proches Nestorinx.

putain de bestioles...
On ne gagne rien à vaincre les plus faibles.

Avatar de l’utilisateur
wam
Chevalier servant
Messages : 29754
Enregistré le : lundi 20 mars 2006, 10h04
Localisation : Dans mon chez moi!

Re: Blues corner.

Messagepar wam » dimanche 16 septembre 2018, 21h41

Grosses pensées pour toi Nestor. :cry:
"Les femmes et le bordeaux, je crois que ce sont les deux seules raisons de survivre." PD
"Entre le faible et le fort, c’est la liberté qui opprime et la loi qui libère" Rousseau

Avatar de l’utilisateur
Clark
Messages : 838
Enregistré le : mardi 27 mars 2007, 23h09
Localisation : Mec Ibère Kewl
Contact :

Re: Blues corner.

Messagepar Clark » dimanche 16 septembre 2018, 21h49

Nestorinx a écrit :Mal au dos il y a 2 mois,diagnostic lumbago..
Rentrée hopital semaine dernière car toujours de grosse douleur au dos, diagnostic cancer du foie...
Examen approfondi, cancer généralisé..
Plus rien à faire qu'attendre.
En l'espace de 15 jours il est passé de quelqu'un en bonne santé à une fin de vie certaine. Et subitement après le diagnostic gros déclin. Il ne peut plus marcher depuis 5 jours et là il ne se réveille plus.

Vraiment pas de chance ton beau-papa, parce qu'un cancer du foie qui ne métastase pas, on peut durer très longtemps (et donc, s'en tirer).
En espérant qu'il n'a pas souffert ou qu'il possédait des médoc' suffisamment puissant :frown:
Il était au CHU de Rennes ?
Pour voir se développer un cancer généralisé, la détection a sans doute dû se faire bien trop tard : après c'est injouable ...
Je connais le sujet, je suis dans son cas (suite à Hep. C de 30 ans) et j'attends les prochains épisodes du feuilleton.
Bizarrement lorsqu'on est atteint, on pense à 3 choses par ordre d'importance : pas à soi mais à la (future) grande douleur occasionnée à sa famille, à éviter des souffrances aigües... et c'est un peu comme une série pour laquelle on ne verra pas la fin. Lorsqu'on a déjà vécu des enterrements et tout le toutim, on sait aussi que ces formalités obligatoires :evil: ne sont pas une sinécure pour les proches.
On a toujours des interrogations, et une suite à donner aux "affaires courantes" qui ne sont pas abouties.
D'ailleurs, on commence à "ranger" ses petites affaires pour celle (ceux) qui restent : cpt bancaires/PEA/assurance-vie, ventes en tout genre, etc...
Un tatouage de Popeye sur le sexe ne coûte pas très cher et peut changer complètement l’ambiance d’une autopsie

Nestorinx
Messages : 1010
Enregistré le : jeudi 06 avril 2006, 08h46
Localisation : Fougères

Re: Blues corner.

Messagepar Nestorinx » lundi 17 septembre 2018, 12h41

Merci à vous pour ces mots de réconfort, ça fait toujours du bien.

Clark, en fait l'histoire est quelque peu compliqué. mon beau père ne nous avait pas tout dit au départ. On a tout appris que samedi , lui était bien au courant du cancer généralisé, mais il ne nous l'a pas dit, parlant juste de son foie.
Mais en fait tout est parti du pancréas.
Pour la douleur quand il est rentré chez lui après le diagnostic (ce que je trouve étrange d'ailleurs), il avait simplement du paracétamol......
Il n'a été suivi qu'à Fougères, ce qui n'est pas une référence en la matière.

Bref même si cela ne changera rien il y a des incohérences, et on va tout de même essayer d'en savoir un peu plus. Ce n'est pas normal que ma belle mère est appris la nouvelle par une infirmière qui pensait que nous étions au courant de la gravité de son cas. Elle était toute seule dans la chambre avec mon beau père qui "dormait" au moment de l'apprendre. Etrange aussi qu'il soit sorti alors qu'il tenait à peine debout, il a passé une semaine chez lui et il est tombé 3 fois, n'arrivait pas a se laver seul etc... C'était peut être lui qui avait signé une décharge auprès de l'hopital, je ne sais pas,il n'a pas eu le temps de nous le dire malheureusement.
Il y avait peut etre aussi un peu de confusion mentale, dû à la phase terminale

Ya comme même 2-3 trucs de bizarre dans cette histoire

Enfin bon, fais chier grave
C'est le sien qui touche qui paye

Avatar de l’utilisateur
fancasmor
Messages : 1335
Enregistré le : mercredi 15 mai 2013, 22h27

Re: Blues corner.

Messagepar fancasmor » lundi 17 septembre 2018, 23h16

plein de pensées pour toi et tes proches, à te lire il semble que tu n'aies pas d'enfant, nous sommes grands et avons déjà du mal, alors eux il faut aussi être prévenant malgré le chagrin.
53e minute, tournant du match. Le speaker lance : "Les chauffeurs des bus nantais sont attendus de toute urgence" #SRFCFCN

Nestorinx
Messages : 1010
Enregistré le : jeudi 06 avril 2006, 08h46
Localisation : Fougères

Re: Blues corner.

Messagepar Nestorinx » mardi 18 septembre 2018, 12h06

Merci fancasmor, oui pour les enfants c'est pas facile. Mon plus jeune de 6 ans ne se rend pas vraiment compte dans l'immédiat, mais mon aîné de 8 ans a plus de mal. Le pauvre culpabilisait car il y a 3 semaines il avait insisté auprès de son papy pour qu'il l'emmène au parc. Il nous a sorti qu s'il n'avait pas insisté, son papy ne serait pas mort aussi vite...
alors oui il faut être très très vigilant et bien leur en parler et les entourer
C'est le sien qui touche qui paye

Avatar de l’utilisateur
Clark
Messages : 838
Enregistré le : mardi 27 mars 2007, 23h09
Localisation : Mec Ibère Kewl
Contact :

Re: Blues corner.

Messagepar Clark » mercredi 19 septembre 2018, 19h45

Nestorinx a écrit :Clark, en fait l'histoire est quelque peu compliqué. mon beau père ne nous avait pas tout dit au départ. On a tout appris que samedi , lui était bien au courant du cancer généralisé, mais il ne nous l'a pas dit, parlant juste de son foie.
Mais en fait tout est parti du pancréas.
Il devait s'appliquer le cas n°1 dont je parlais plus haut : à savoir qu'il ne souhaitait pas en parler aux personnes proches/sévères pour ne pas les "secouer", que sa conscience était altérée, qu'il se sentait physiquement atteint et sur la pente descendante...
Il existe 2 types de cancer pour le pancreas : un qui peut se soigner et l'autre qui ne pardonne pas et est relativement foudroyant. La personne peut décéder avant la fin de semaine.
J'ai un ami qui était en pleine forme le lundi (je l'ai vu déambuler/siffloter/déconner sur le site du job) : il est rentré à l'hosto le mercredi... et décédé le samedi.
De toute façon, s'il avait métastasé, quelque soit le type de cancer, la chance pour s'en tirer restait réellement minime.
Vraiment, aucune alerte qui rend la maladie prévisible : c'est pour cela que j'aurais dû moduler mon avis concernant la détection de ce type de cancer (mais je ne savais pas que c'était le pancréas).'m'enfin ton beau-père semble avoir connu des alertes sérieuses.


Nestorinx a écrit :Pour la douleur quand il est rentré chez lui après le diagnostic (ce que je trouve étrange d'ailleurs), il avait simplement du paracétamol......
...ça c'est fou car avec un cas avancé comme le sien, tu es sonné/affaibli/amaigri et pour les douleurs, tu as absolument besoin de médoc' qui te soulage correctement...

Nestorinx a écrit :Ce n'est pas normal que ma belle mère est appris la nouvelle par une infirmière qui pensait que nous étions au courant de la gravité de son cas. Elle était toute seule dans la chambre avec mon beau père qui "dormait" au moment de l'apprendre. Etrange aussi qu'il soit sorti alors qu'il tenait à peine debout, il a passé une semaine chez lui et il est tombé 3 fois, n'arrivait pas a se laver seul etc... C'était peut être lui qui avait signé une décharge auprès de l'hopital, je ne sais pas,il n'a pas eu le temps de nous le dire malheureusement.
Il aurait pu passer dans une unité de surveillance continue (crainte de la craindre survenue d’une défaillance nécessitant un monitorage).
Dans ce service, l'état de santé des patients peut évoluer très rapidement.
Que cette évolution soit positive ou plus inquiétante, les médecins appellent régulièrement les proches pour leur donner les toutes dernières informations.
Autre moyen mis en place pour relayer l'information médicale aux familles : le carnet de bord...
Même en signant une décharge, la famille est en général avertit. Concernant son affaiblissement très important, c'est dingue qu'on l'ait laissé sortir (ou alors, ils ne se sont vraiment aperçus de rien, et pas la moindre inquiétude leur côté), et qu'il n'ait pas fait l'objet d'une surveillance constante, au moins pour vérifier son état et passer d'autres analyses approfondies.


'M'enfin moi je dis cela, c'est ce que j'ai supporté (et sans doute encore dans le futur), je ne suis pas médecin : cela reste un peu d'expérience et du ressenti...
Tous, récupérez bien et essayez de penser positivement à la personne, à ce qu'elle vous a apporté de top, des bons moments/bonnes choses, de se dire que le futur reste forcément aléatoire.
L'important, ce sont les souvenirs qu'il vous reste/laisse, le fait de le porter dans le coeur/mémoire, avec ce que cela suppose de positif... :neutral:
Un tatouage de Popeye sur le sexe ne coûte pas très cher et peut changer complètement l’ambiance d’une autopsie

Avatar de l’utilisateur
droopy
Dark hmpf
Messages : 32638
Enregistré le : lundi 13 mars 2006, 10h39
Localisation : Luxembourg, hélas.

Re: Blues corner.

Messagepar droopy » jeudi 20 septembre 2018, 11h04

Dès que je pénètre dans un hôpital, je me sens malade. Normal, ma respiration se bloque.
"Proverbe borgne : Il faut être deux pour loucher." - R.Dubillard -

Avatar de l’utilisateur
Clark
Messages : 838
Enregistré le : mardi 27 mars 2007, 23h09
Localisation : Mec Ibère Kewl
Contact :

Re: Blues corner.

Messagepar Clark » jeudi 20 septembre 2018, 11h54

C'est marrant car pour moi, c'est un peu le plan inverse : bien entouré, je me sens plus en sécurité.
En plus, c'est kewl d'être "passif", rien avoir à gérer : ni pour dormir, la bouffe, les soins, la surveillance médicale...
Un tatouage de Popeye sur le sexe ne coûte pas très cher et peut changer complètement l’ambiance d’une autopsie


Retourner vers « Blablatarium »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 10 invités